Challenge #1 : Les Mille et un contes

20170129_175147

  Voici le premier article que je rédige au sein de notre petit challenge à mon amie Cocolanoix et à moi. J’ai proposé à Cocolanoix de participer aux articles et de partager elle aussi son avis sur les livres choisis au fur et à mesure de l’année. Elle a accepté pour notre plus grand plaisir !

   En cherchant un recueil de contes d’une culture étrangère, je suis tombée sur cette magnifique édition présentée par Seuil de Contes des sages de Mongolie, retranscrits par Patrick Fishmann et G Mend-Ooyo. Je n’ai lu que six de ces récits, mais je les ai tous beaucoup appréciés : « Khori Thumed et la femme-cygne », « l’histoire du garçon Shalou », « La fille qui devint rocher », « Le cerf et le chameau », « La complainte du chamelon blanc » et « Le barde au cheval ailé ». C’était vraiment agréable de se plonger dans ces petites histoires mêlant merveilleux, amour perdus et animaux parlants.

  Ces récits, voguant entre la légende et le conte, sont poétiques et très doux. Ils m’ont emmenés loin de mon fauteuil le court instant qu’ils duraient. Certaines histoires sont assez drôles, tandis que d’autres empruntent un ton beaucoup plus tristes. J’ai énormément apprécié la douceur qui régnait dans plusieurs de ces contes, notamment dans « La complainte du chamelon » et dans « Khori Thumed et la femme-cygne ». L’écriture est elle aussi délicate et légère, accentuant le fait que ces légendes sont faites pour être racontées. Une grande oralité se dégage donc du recueil et j’avais l’impression très agréable d’écouter quelqu’un me raconter une histoire.

  De plus, le livre en lui-même renforce le merveilleux des récits. En effet, de très belles illustrations accompagnent les contes. Elles m’ont fait penser aux anciennes estampes japonaises. J’ai eu alors la sensation de rentrer au seuil d’un autre monde plein de magie et de poésie. Soudainement, j’étais redevenue une enfant émerveillée.

   J’ai aussi bien apprécié le fait que les récits soient assez courts, permettant une lecture rapide entre deux romans ou juste avant de se coucher. Je pense que le conte que j’ai préféré est celui qui cloture le recueil : « Le barde au cheval ailé ».

   Ce joli recueil plaira sûrement à tout le monde.

 L&C

1462673-gf

   J’ai choisi de lire les contes de Hans Christopher Andersen et en ces temps d’hiver, mon choix s’est naturellement porté vers La reine des neiges et autres contes. Ce sont les premiers contes du célèbre danois que je lis et je suis loin d’être déçue ! Néanmoins, il ne s’agit pas d’une plongée dans le cœur des glaces comme je m’y étais préparée-bien au chaud sous la couette. Son écriture souffle comme une douce brise printanière. J’ai trouvé la féérie douce et subtile. Ses héroïnes, contrairement à celles d’autres conteurs, ne sont pas passives… bien au contraire ! Elles incarnent des valeurs, certes classiques pour le genre, telles que le courage, la patience, la fidélité… L’écriture, bien qu’il s’agisse d’une traduction (car je ne lis pas le danois) est très agréable, ni trop sobre ni trop ampoulée. Il y a beaucoup d’images, métaphores et autres comparaisons sur la nature qui donnent une dimension poétique à ces histoires. La morale de ces récits n’est pas lourde et pesante, mais plutôt sensible et juste. J’ai trouvé tous ces contes empreints d’une grande légèreté et pleins de belles valeurs. Ils pourront, la nuit tombée, fermer les yeux des plus petits comme des plus grands !

Cocolanoix

Publicités

3 commentaires sur “Challenge #1 : Les Mille et un contes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s